Vivez la nationale 1 de l'intérieur.

N°5 - Entrevue avec Clara Pineaux.

Place aux femmes ! Pour ce nouvel épisode au cœur de l’équipe fanion du CS Vienne rugby, vous avez rendez-vous avec Clara Pineaux, préparatrice physique de l’équipe.
Son parcours, ses objectifs, les défis qu’elle rencontre en devant adapter les séances d’entraînements aux emplois du temps des joueurs (pluriactifs, rappelons le), gérer leur fatigue, les blessures et les maintenir en forme :
Clara revient sur les moyens mis en œuvre pour permettre au CS Vienne de jouer face à de grandes équipes.

Un groupe qui se bat avec beaucoup de détermination depuis le début de la saison. La performance des joueurs ne se mesure pas seulement au fruit de leurs efforts au quotidien, elle est également le résultat d’un travail acharné en coulisses. Cette nouvelle rencontre est un moyen de mettre en avant le travail indispensable du staff.

C’est aussi l’occasion de rappeler que le défi de cette année est grand et beau. Plus que jamais, c’est tout un club qui se distingue par son unicité à soutenir l’équipe fanion. De l’école de rugby aux supporters au bord du terrain, chaque personne est essentielle. Découvrez sans attendre la façon dont Clara s’investit dans son rôle de préparatrice physique.

  • Clara, peux tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je suis Clara Pineaux, âgée de 23 ans. Ayant une expérience en gymnastique artistique et en handball, j’ai découvert le rugby il y a trois ans. Originaire de Poitiers, dans la Vienne, après l’obtention de ma licence STAPS, j’ai décidé de poursuivre mes études en entamant un master à l’université de Lyon. Souhaitant combiner études et pratique sportive, j’ai contacté le club de Vienne qui m’a offert une opportunité d’alternance. J’ai commencé en tant que préparatrice physique pour les espoirs fédéraux et coach de l’équipe féminine de rugby à V. La deuxième année, j’ai continué mes missions de préparation physique avec les espoirs au niveau national, tout en travaillant aux côtés de Mickael Schlick (responsable de la préparation physique) sur l’équipe seniors, notamment dans la gestion des joueurs blessés.

Parallèlement, j’ai entamé ma deuxième année de master à l’université de Lyon.

Pendant cette période, j’ai initié la transformation de l’équipe féminine en une équipe mixte, dans le but d’attirer davantage de licenciés. Au cours de la saison suivante, j’ai collaboré avec Loïc Doré (responsable de la préparation physique) sur l’équipe senior, tout en continuant mes missions sur les blessés et en restant responsable de la préparation physique des espoirs. En janvier, des changements dans l’organisation de l’équipe seniors m’ont permis de monter en compétences en prenant en charge la préparation physique de cette équipe. Ayant obtenu mon master la saison précédente, j’ai décidé de poursuivre mes études en m’engageant dans une formation BPJEPS Rugby à XV ainsi qu’une formation DIU Nutrition du sportif.

"Une rigueur particulière est nécessaire de la part des joueurs lors de ces séances."

  • Quelles sont les exigences spécifiques en Nationale lors des entraînements ?

Les exigences lors des entraînements en nationale peuvent varier en fonction des objectifs fixés, de la période de la saison et du thème de l’entraînement. Pour préparer adéquatement les joueurs aux défis des matchs de haut niveau, une certaine intensité est requise, tout en étant soigneusement ajustée et planifiée en collaboration avec le reste du staff, en fonction de la condition physique des joueurs.

De plus, avec deux entraînements par semaine, le vendredi étant réservé à la préparation du match du lendemain, une rigueur particulière est nécessaire de la part des joueurs lors de ces séances.

Dans ce contexte, il est essentiel que les joueurs maintiennent un niveau optimal de condition physique tout au long de la saison, en incluant des séances de musculation ainsi que des entraînements axés sur des aspects physiques spécifiques sur le terrain. Nous devons également prendre en compte la pluriactivité de nos joueurs dans la gestion de l’intensité et du volume d’entraînement.

La gestion de la fatigue représente un défi majeur, nécessitant un équilibre délicat entre le travail, les entraînements, les matchs et la récupération, afin de prévenir les blessures et d’optimiser les performances des joueurs tout au long de la saison.

  • Comment arrives-tu à un équilibre entre force, endurance et vitesse ?

L’amélioration des capacités physiques est cruciale pour optimiser les performances des joueurs. Pour parvenir à cet équilibre, il est nécessaire de planifier en amont le développement de chaque capacité, en tenant compte du calendrier des matchs et de la période de la saison. Certaines capacités, particulièrement énergivores, ne peuvent pas être travaillées de manière intensive lors de périodes chargées en matchs, où les joueurs enchaînent plusieurs rencontres consécutives, par exemple.

Le développement des capacités physiques est étroitement lié aux besoins individuels de chaque joueur. En effet, les attentes et les exigences varient d’un joueur à l’autre en fonction de leur morphologie et de leur poste sur le terrain. Il est essentiel de personnaliser les programmes d’entraînement en fonction des besoins spécifiques de chaque joueur afin d’optimiser leur potentiel athlétique et leur performance globale.

"Il est important de reconnaître cette belle opportunité que nous avons de jouer à ce niveau"

  • Comment évalues-tu la progression physique des joueurs cette saison ?

Au début de la saison, lors de la période de reprise, les joueurs sont soumis à une batterie de tests évaluant différents aspects de leur condition physique. Le test principal consiste en un bronco test, qui est régulièrement répété malgré le peu d’enthousiasme des joueurs à son égard (ahah). Une deuxième évaluation de leur état physique se fait par le biais d’une pesée, effectuée au début de chaque cycle.

Cette étape requiert souvent de la patience et de la créativité pour inciter les joueurs à monter sur la balance, en particulier ceux qui affectionnent particulièrement les goûters. Grâce à notre logiciel de montage vidéo, les entraîneurs disposent également de données numériques leur permettant d’évaluer l’état de forme des joueurs lors des matchs. Ce logiciel permet également de compiler les statistiques individuelles des joueurs et de suivre leur progression au fil du temps.

© Photo : Léa Jaime Pomares
  • Quels sont, selon toi, les éléments indispensables à intégrer dans la préparation physique de l’équipe ?

En complément, je pense qu’il serait bon d’inclure des séances obligatoires de musculation. J’ai conscience que la pluriactivité de nos joueurs ne le permet pas aujourd’hui cependant à notre niveau de jeu, cela apparaît comme crucial. Enfin, la récupération est tout aussi indispensable. Le personnel médical propose de nombreux créneaux et se montre disponible et réactif lorsqu’il s’agit de la récupération des joueurs.

  • Qu’est ce qui te motive le plus dans ce championnat de Nationale ?

Je crois que, comme la plupart des membres de l’équipe, ce qui me stimule le plus dans ce championnat, c’est d’affronter de grandes équipes chaque week-end, de jouer dans des stades emblématiques… Bien sûr, les week-ends difficiles que nous traversons jouent un rôle crucial dans la motivation et la cohésion du groupe. Cependant, il est important de reconnaître cette belle opportunité que nous avons de jouer à ce niveau et contre les équipes que nous affrontons.

Merci beaucoup Clara pour tes réponses et toutes ces informations précieuses au sujet des séances d’entraînements !

Retrouvez Clara dans la rubrique Staff.

Continuons de grandir ensemble

© Photo : Léa Jaime Pomares

Pour terminer cet échange, peux tu nous donner une petite anecdote ?

Étant la seule fille au milieu de ce groupe de garçons qui débordent d’énergie et d’idées pour faire des bêtises. Certains s’amusent à me dérober mes chaussures pour les accrocher en hauteur, les entremêler de nœuds impossibles à défaire, ou encore à personnaliser mon brassard de jour de match. Lors de nos séjours à l’hôtel, j’ai même eu droit récemment à une livraison de fleurs devant ma porte (évidemment des fleurs « empruntées » dans ce même hôtel).

Facebook
LinkedIn