Saison seniors 2009-2010

CS Vienne B 19-24 RO Grasse B 1/16 de finale

Malgré leur courage les 22 viennois qui ont tout donné doivent céder face a une équipe solide.

Stade de la Plaine Sportive de Sorgues.

Temps beau , vent leger du nord 
Asistance 1200 personnes environ

Arbitre : M.MARQUEZ Angel, PROVENCE

Les équipes


 CS Vienne
Humbert Soares Laurent
Hawadier(c) Dupré
Egea E.Chavas Picard
L.Aubeneau Mart.Hangard
Maestri Larizza
Mat.Hangard StBonnet
Garcin
Rioz J.Chavas Mandran Iannarilli Terray Khemissy Henriroux

RO Grasse
Dejoux Frontera NguyenThan
Caramello Mavahiti
Allard Bonelli(c) Pastor
Rahyr Scheider
Monti Grolimund
Mecr Lareguie
Lareguie
Laporte Laporte Gomis Percepusse Seboui Vichez Feuillette

Le score

Mi temps CSV 6-14 ROG
CSV
Essais : G.Aubeneau 80+3
Transformations : Garcin 80+3
Pénalités : Garcin 1° 43° 56°
Drop : Hangard 6°
ROG
Essais : 10° 30° 41°
Transformations : 10° 30° 41
Pénalités : 70°
Drop :

Le match

Le match débute de la meilleure des maniere avec des grassois poussés a la fauta a la reception du coup d'envoi des viennois qui jouent avec le leger appui du vent.

Grasse réplique en faisant donner ses lourds avants mais Vienne contre sur une chandelle d'Hangard, le pressing d'Henriroux permet aux jeu de rebondir coté viennois et a Martin Hangard de concrétiser par un drop.

Grasse prend le score par un essai en coin suite a une erreur en défense. Le jeu s'équilibre ensuite, bien que legerement dominés les viennois font front en défense et sont dangereux sur leurs attaques. A la 1/2 heure de jeu un temps fort azuréen envoie leur pack deriere la ligne. Malgré quelques occasions viennoises rien ne sera marqué jusqu'a la mi temps.

La seconde reprise démare fort pour Grasse avec un essai transformé des la 41° minute, Garcin reduisant la marque sur le renvoi. Vienne prend le jeu a son compte en dominant le milieu de terrain. Revenus a proximité de la ligne averse par une belle touche de Maestri, la charge de Lazizza met les adversaires a la faute sous leur poteaux, Menés 21-12 à 20mn du terme les viennois poursuivent leur domination aidés par l'indiscipline de l'adversaire. Mais cette domination est stérile et Grasse se dégage et profite même d'une incursion pour prendre 12 points d'avance à la 70°.

Les viennois se lancent dans une course déserpérée contre le score et la montre avec les dernieres forces qui leur restent a l'image de Joel Chavas leur entraineur. Et les freres Aubeneau par un essai de filous entretiennent l'espoir par un essai a l'ultime seconde.