Saison seniors 2010-2011

CS Vienne 35-12 US Montélimar

Avec réalisme Vienne emporte cette rencontre de préparation ou quelques accélérations ont été suffisantes pour venir a bout des montiliens décidés mais en mal de finition

Temps beau , vent du nord 
Asistance 500 personnes environ

Arbitre : M.CARP, Comité du Lyonnais


 CS Vienne
Argoud Gaget Richaud Laville C.Brissaud Quessada
Jakubowski Surguladze Tardy
Egéa Massot A.Brissaud Chabert Brunaud
Campeggia Garcin Ruet Mistura
Thivend Mart.Hangard Bard Letourneaux
Mat.Hangard Grosjean Leduc
Bernard Sabot


US Montélimar
....

Le score

CSV
Essais : Campeggia 5° Grosjean 15° Argoud 30° C.Brissaud 37° Mat.Hangard 89°
Transformations : Mistura 5° 15° 30° Ruet 37° 89°
Pénalités :°
Drop :
USM
Essais : 10° 70°
Transformations : 10°
Pénalités :°
Drop :

>>>revoir le direct

Le match

Vienne plus joueur atteint le 1° tiers temps  sur le score de 21 à 7 pourtant légèrement dominé mais marquant sur des ballons de récupération et des contres bien négociés, soit dans l'axe comme pour l'essai de Argoud soit au large par Grosjean

 Toujours territorialement dominés les viennois défendent bien et scorent sur un temps fort par Cyril Brissaud. de belles actions montiliennes auraient mérité un meilleur sort mais le travail de transmission reste à parfaire après ce 1° match

En debut de 3° tiers Montelimar regle un peu ses passes et Larance réduit le score. Sous la chaleur accablante le jeu est plus décousu mais les viennois se montrent a leur avantage comme le revenant JS Bernard ou Mathieu Garcin à la mélée.

Bréve analyse

Ce n'était qu'un match de reprise disputé sous une forte chaleur avec un effectif nombreux mais disparate, il est donc inutile d'essayer de tirer des conclusions définitives de part ou d'autre.

Du coté montilien on ne pourra que regretter les quelques maladresses qui les ont privés d'un score moins lourd reflétant mieux leur légère domination globale grace a un pack mobile et puissant, mais ce n'est qu'un match de préparation où 31 joueurs ont tourné.

Du coté vienois il reste du chemin a faire avant de trouver la bonne carburation, mais ce n'est une surprise pour personne. Au niveau du jeu on a surtout remarqué de belles choses chez les 3/4 bien lancés par deux ouvreurs aux styles différents mais égaux dans l'envie d'animer le jeu.

L'autre enseignement que l'on a pu tirer lors des temps forts adverses est que la défense, meme en rodage reste une arme des ciel et blancs

Une autre chose que l'on a remarqué est que par l'application des nouvelles directives de la FFR l'absence de combat en mélée a rendu cette phase insipide car ne permettant plus de fixer l'adversaire

Brice Argoud toujours aussi déterminé file à l'essai

Photo H.Coste (le dauphiné)