Saison seniors 2010-2011

CS Vienne 35-0 CS Villefranche

Large et indiscutable victoire viennoise face a une équipe qui avait sans doute déjà la tête a ses prochaines rencontres

A St Vienne 27/11/10
Météo : Couvert

700 spectateurs environ

  • Arbitre , Prache Benoit, Comité d'Ile de France.
  • Les équipes

     CS Vienne

    • Ivanes  Gasquet Virieux
    • Jakubowski Massot 
    • Herbeth A.Brissaud(c) Laurent
    • Campeggia Ruet
    • Bard Thivend  
    • Grosjean Sabot
    • Mistura
    • Gibierge C.Brissaud Tardy J.Chabert Housni L.Aubeneau Letourneaux 
       

    CS Villefranche

    • Forest Fernandez Micu
    • Mahuet(c) Senart
    • Guillaud Fiakafonu Perrier
    • Guyot Deligant
    • Mahuet Beluardo
    • Mezin Dumazel
    • Gentet
    • Siselo Bouchacot Kaninka  Talpau Chatelard Dumazel M'Bokany

    Le score

    Mi-temps : CSV 20-0 CSVillef

    CSV
    Essais :Grosjean  22° Jakubowski 29 Virieux 32° P.Laurent 69° Ruet 62° Ivanes 80+3
    Transformations : Ruet 22°
    Pénalités :Ruet 14°
    CSVillef
    Essais : °
    Transformations : °
    Pénalités :
    Drops 
                        >>>revoir le direct

    Le match

    Les locaux qui ont accepté de remettre les mailots rouges victorieux a St Claude démarrent le match par une serie de renversements qui envoient les caladois dans leurs 22m. Mais ce sont eux qui ont la premiere occasion de concrétiser au pied. Il faut attendre le 1/4 d'heure de jeu pour voir Ruet transformer de 45 m sa premiere tentative.

    Vienne repartait à l'assaut et apres un bon travail du pack Mistura servait Thivend qui passait les bras pour lancer Yohann Grosjean a l'essai. A deux reprises Vienne lancait un groupé pénétrant ravageur  pour deux essais en coin de Laurent Jakubowski et Hugues Virieux. 3 essais en 10 mn qui voyaient les caladois sans grande réaction jusqu'a la mi temps.

    Des la reprise les viennois repartaient a l'attaque par Yohann Grosjean relayé par Emilien Bard et Dimitri Gibierge. Villefranche réagit et vient menacer la ligne viennoise mais la defense veille au grain ! Sur un renversement Ivanes sert Bard qui est arrete sur la ligne, Gibierge tente sa chance sur le nouveau renversement et c'est finalement Anthony Ruet qui s'extrait du regroupement pout pointer en but. A la remise en jeu Vienne revient dans les 22 advesres pour un nouveau groupé pénétrant gagnant qui voit Pierre Laurent porté en but par ses partenaires.

    Malgré un dernier baroud d'honneur Villefranche n'évite pas de repartir sans avoir inscrit de point et c'est le serial-scorer viennois Rémi Ivanes qui concluait par un essai en débordement


    L'analyse.

    Devant un public qui retrouve le chemin de Jean Etcheberry et au son de la Fanfare des Clairons de Vienne les joueurs rouges du jour ont reussi a réchauffer une bien fraiche apres-midi.

    A Villefranche on a fort vite compris que l'essentiel ne se jouerait pas ici. Meme si durant un bon 1/4 d'heure les caladois resterent dans le match grace a une bonne occupation défensive cela ne fut pas suffisant pour inquieter la machine viennoise. Ce ne sont pas quelques initiatives individuelles montrant un potentiel largement supèrieur a leur prestation du jour qui demontreront le contraire.

    On vit dans cette équipe les valeurs sures des caladois : le capitaine Mahuet et le flanker Kaninka chez les avants bien que leur coach les aient quelque peu ménagés pour les rencontres a venir face a des concurent directs (Pontarlier et à Bellegarde) Pour des lignes arrières sevrées de bons ballons seules des individualités comme Beluardo et Dumazel ont pu ressortir.

    Du coté viennois apres une entame en demi teinte la machine s'est peu à peu lancée, quelques groupés pénétrants devastateurs plus tard l'adversaire avait compris qu'il ne grapillerai pas de bonus sur le terrain Jacky Bouquet. Les attaques succédant aux attaques et malgré quelques imperfections, l'addition est finalement correcte et le score logique. La "sauce" Magnat-Genin sur laquelle certains avaient encore des doutes est bel est bien en train de prendre dans cet effectif renouvelé de moitié. L'habituelle valeur défensive viennoise n'a pas été perdue pour autant car avec 81 points encaissés (2 essais) en 9 matchs la défense viennoise pointe à la seconde place sur le plan national derriere les extra-terrestres marseillais

    Individuellement il est difficile de réellement ressortir un joueur tant le collectif fut complet. Pourtant les précieux lancers en touche de Benjamin Gasquet furent de bonnes rampes de lancement tout comme les plaquages et les récupérations de Joseph Herbeth furent précieuses notament en début de match. Des travailleurs de l'ombre qui ressortent chez les avants mais aussi chez les 3/4 ou Jérome Thivend fut efficace dans son role de fixateur et de passeur libérant les espaces pour ses coéquipiers tout comme Anthony Ruet qui attaqua beaucoup la ligne attirant a lui les défenseurs, le gars Ruet au pied gauche en RTT cet apres midi étant même récompensé de ses efforts par un essai de talonneur.



    Reportés non joués :

    Chambéry-St Savin
    Pontarlier-St Claude


    Classements après la rencontre

    Britannique

    • 1- Chambéry 20
    • 1- Vienne 20
    • 3- Beaurepaire 11
    • 4- St Savin 8
    • 4-  Montmélian 8
    • 4- Rumilly 8
    • 7- Asvel -3
    • 8- Pontarlier -4
    • 8- Voiron -4
    • 10- Bellegarde -8
    • 11- Villefranche -9
    • 12- St Claude -14

    victoire exterieur +4, nul exterieur +2, defaite domicile -4, nul domicile -2.
    plus les bonus offensifs et défensifs

    Réalisateurs

    • Ruet : 23 P  13 T = 97
    • Mistura : 3 T = 6
    • Sabot : 1D 1P = 6


    Marqueurs d'essai  

    • Ivanes 5
    • Gibierge 3
    • A.Brissaud 2
    • L.Aubeneau 2
    • Bard 2
    • P.Laurent 2
    • Ruet 2
    • Grosjean 2
    • Favro
    • Simian
    • Sabot
    • Massot
    • Jakubowski
    • Virieux