Hold up viennois à Villeurbanne (19-18)

Mené au score pendant près de 50 minutes, et encore dominé 18-05 à la 72ème, le CS Vienne a fini par renverser le match et s’est imposé de justesse bien après la sirène, grâce à un essai de Pierre Mollard transformé par Sylvain Vernissat. Le même Vernissat qui venait d’inscrire un autre essai synonyme- à ce moment là- de bonus défensif. Une victoire que l’on n’avait pas franchement vu venir, tant les viennois avaient eu du mal à se sortir de la défense villeurbannaise pendant la quasi totalité de cette rencontre assez soporifique. Mais le réalisme des ciel et blanc combiné à une vraie envie de ne pas lâcher, donne au CS Vienne 4 points très importants dans la confrontation entre ces deux équipes candidates aux phases finales. L’affaire est excellente, les isérois devront confirmer dans quinze jours au stade Etcheberry face au leader Mâcon.