Une belle saison pour le CSVienne

Les viennois, promus à ce niveau l’été dernier, quittent sans regrets le Trophée Jean Prat, battus par une très belle équipe de Lavaur. Menés 10-0 après dix minutes de jeu seulement, les Ciel et Blanc ont eu toutes les peines du monde à rivaliser avec les tarnais qui évoluaient clairement un ton en dessus après l’avoir déjà emporté de sept points dimanche dernier à Etcheberry. Fébriles, les isérois ont multiplié les approximations, avec notamment un gros déchet dans les passes, et ont également subi la loi des vauréens en conquête. Rien à dire donc, les viennois avaient déjà encaissé deux essais à la pause (23-07) et étaient incapables de marquer dans leurs temps forts. En deuxième période, le CSV allait faire mieux (essai de Vernissat 75ème), mais c’était trop tard. Lavaur rejoint les demi finales, comme la saison dernière, est c’est logique. Les viennois, eux, s’ils sont évidemment déçus, peuvent être très fiers de leur saison. Le promu est venu mourir en quart de finale, et a souvent régalé depuis septembre. On a hâte de retrouver cette séduisante équipe du CSV la saison prochaine. Mais ce sera sans Jim Crozat, Stéphane Orjollet et Christian Short, qui arrêtent leur carrière. Christian Short, émus aux larmes et applaudi par les joueurs viennois et vauréens lors de sa sortie du terrain, cela restera une image forte et un grand souvenir pour les supporter présents à Lavaur.